Informations

Fermer

Mon Issy

Accédez à votre espace personnalisé

S'inscrire - Se Connecter
To prevent automated spam submissions leave this field empty.

Votre parcours : Issy.comLa Vie citoyenneLes conversations citoyennesLa ville que veulent les Isséens

La ville que veulent les Isséens

Date de publication : 25-06-2013   |   Dernière mise à jour : 21-06-2016   |     |  

Le 24 juin 2013 une grande réunion publique au PACI réunissant près de 400 personnes a dévoilé les résultats d’une démarche originale lancée par la ville : les Conversations Citoyennes.

Cette grande réunion publique au PACI réunissant près de 400 personnes a dévoilé les résultats d’une démarche originale, lancée par la ville il y a six mois : les Conversations Citoyennes sur la ville que veulent les Isséens. Plus de 1 700 habitants y ont participé et près de 5 000 contributions et suggestions ont été enregistrées, preuve de l’implication des Isséens quant à l’avenir de leur ville.

 

 

 

 

Parmi les nombreuses contributions, des souhaits communs à la très grande majorité des Isséens s’étant exprimé se distinguent, notamment sur :

- le besoin de commerces, en cœur de ville à la place du CNET, par exemple, mais aussi en pied d’immeubles dans tous les quartiers, avec des commerces alimentaires (boucherie, boulangerie, poissonnerie…) et non alimentaires (enseignes de prêt-à-porter, de loisirs, de décoration, bricolage…),
- des espaces de vie apaisés, avec par exemple la création de zones piétonnes, une moins grande place accordée à la voiture en cœur de ville et le besoin de parkings souterrains,
- la satisfaction globale de l’offre en transports en commun, son amélioration encore possible, avec la conscience que la prolongation de la ligne 12 et la création des 2 futures gares du métro du grand Paris seront un réel plus,
- encore plus d’activités pour les jeunes et les actifs.

 

Concernant plus particulièrement le logement, les avis sont très partagés et l’analyse par tranche d’âge est marquante. Une majorité de moins de 40 ans est plutôt favorable à la construction de logements et de bureaux permettant d’avoir une ville vivante, dynamique et offrant des opportunités d’emploi sur place. Chez les plus de  40 ans, les contributions sont plus nuancées et on trouve à la fois des demandes de non densification (demandes en rapport avec la création d’espaces verts), et la volonté d’avoir plus de logements, surtout sociaux. Dans cette même tranche d’âge, une autre sensibilité s’exprime sur la nécessité de poursuivre la création de bureaux : notamment pour l’apport des recettes fiscales permettant un haut niveau d’offre de services publics locaux. Rappelons que les derniers chiffres de l’INSEE soulignent qu’Issy compte 80% de population active et qu’un quart de cette population travaille sur la Ville.

 

Ces résultats témoignent aussi d’une inquiétude face à la crise qui s‘est essentiellement portée sur les thèmes de l’emploi et du logement. Ainsi, sur le logement, est-il proposé d’encourager l’accès à la propriété en favorisant  l’acquisition de logements (46% des personnes qui se sont exprimées), soit des logements sociaux, soit via des prêts à taux zéro, soit encore via des aides municipales pour  proposer des logements à des Isséens en 1ère accession à un prix du mètre carré étudié, comme cela s’est fait en 2011, lorsque la Ville a réservé un quart des logements des nouvelles constructions Rue Victor Cresson à des primo-accédants isséens avec une décote du prix au m². Il est également proposé de favoriser le plafonnement des loyers (40% des personnes interrogées) et de diversifier l’offre de logements, notamment pour les étudiants et les personnes âgées. A noter que l’offre de logements sociaux à Issy atteint les 24%, un pourcentage supérieur à celui imposé par la loi SRU qui est de 20%. Enfin, sur l’emploi, votre proposition d’ouvrir les supports de communication de la Ville à une bourse d’emplois des entreprises locales (38% des personnes interrogées) est d’ores-et-déjà une réalité à retrouver chaque mois en page 22 du Point d’Appui et sur issy.com.

 

 

L’équipe conduite par l’architecte Roland Castro a présenté une esquisse de ce que pourrait être, selon elle, le centre-ville d’Issy dans l’avenir, qui s’étirerait de la porte de Versailles au quartier de la Ferme en plusieurs pôles animés. A l’issue de cette réunion, André Santini a indiqué que les services municipaux allaient travailler à partir des résultats de ces Conversations Citoyennes pour élaborer les futurs projets de la ville.

 

 

  |     |   HAUT DE PAGE

Haut de page