Informations

Fermer

Mon Issy

Accédez à votre espace personnalisé

S'inscrire - Se Connecter
To prevent automated spam submissions leave this field empty.

Votre parcours : Issy.comLa villeL'internationalPrésentation d'Etchmiadzine

Présentation d'Etchmiadzine

Date de publication : 23-06-2006   |   Dernière mise à jour : 05-08-2015   |     |  

Cette cité située à 20 km d’Erevan et siège du Catholicosat (résidence du patriarche suprême de l’église orthodoxe arménienne), Etchmiadzine est un lieu de passage incontournable en Arménie.

Curiosités

La cathédrale d’Etchmiadzine (siège du Catholicosat - l'église arménienne) est le plus ancien temple chrétien d’Arménie. Les fresques intérieures du peintre arménien Hovnatanian, furent restaurées et retravaillées à la fin du XIIIème siècle. Les trois bâtiments ajoutés à l’aile est de la cathédrale en 1869 abritent des œuvres d’art de grande valeur, provenant notamment de dons. C’est là que se trouve aujourd’hui le musée du monastère.

À proximité de la grande cathédrale se trouvent de nombreuses autres églises dont Sainte Hripsimé (618 – commande du Catholicos Komitas), et Sainte-Gaïané.
La route entre Erévan et Etchmiadzine longe les fascinantes ruines du complexe catholicosal de Zvarnots (652).

La cathédrale, les églises et le site archéologique de Zvarnots sont inscrits depuis 2000 au Patrimoine mondial de l’Unesco.

 

La légende de la Cathédrale

Elle fut en effet construite en 301-303 par Gregor Lussavoritch  (Saint Grégoire l’Illuminateur), fondateur de l’Église apostolique d’Arménie. Selon la légende, le nom d'Etchmiadzine - qui signifie « Descente du Fils unique » - proviendrait de la vision de St. Grégoire l'Illuminateur auquel un être terrifiant serait apparu pour lui indiquer l'emplacement de la cathédrale : « Et sur les croix de ces quatre colonnes, s'unirent des arcs étonnants. Et sur cela je vis un édifice fait de nuages en forme de baldaquin à coupole, étonnante création divine ».

 

Un peu d'histoire

Capitale de l’Arménie entre 163 et 428 de notre ère, Vagharchapat (ancien nom d’Etchmiadzine) plonge ses racines aux IIIème – IVème siècles avant J.C. Fondée officiellement par le roi Vagarshak entre 117 et 140, cette cité fortifiée fut détruite et reconstruite d’innombrables fois, au gré d’invasions venues de l’est comme de l’ouest.

Alors que sous l’époque soviétique plusieurs entreprises tournées vers les produits électroniques de sécurité et de défense employaient de nombreux salariés, le tissu économique d’Etchmiadzine se compose désormais principalement de PME, notamment dans le secteur de l’artisanat. Côté culturel, la Ville abrite 2 écoles de musique, 2 centres culturels, 7 bibliothèques dont 2 pour enfants, 2 musées et 7 groupes de danse, essentiellement folkloriques. L’université « Grigor Lussavoritch » lui confère par ailleurs un statut privilégié dans le système éducatif arménien.

  |     |   HAUT DE PAGE

Haut de page