Informations

Fermer

Mon Issy

Accédez à votre espace personnalisé

S'inscrire - Se Connecter
To prevent automated spam submissions leave this field empty.

Votre parcours : Issy.comLa Vie quotidienneParent / FamilleL’Institut du Virtuel : un espace de rencontres et de discussions autour du numérique

L’Institut du Virtuel : un espace de rencontres et de discussions autour du numérique

Date de publication : 27-10-2015   |   Dernière mise à jour : 02-02-2016   |     |  

L’Institut du virtuel Seine Ouest ouvre à l’Espace Andrée Chedid une permanence au service des enfants, des adolescents et des parents pour toutes les questions sur les enjeux numériques.

Patrice Huerre, Psychiatre des Hôpitaux, Président de l’Institut et Xanthie Vlachopoulou, psychologue clinicienne et docteur en psychologie et en psychopathologie répondent à nos questions.

 

Quels sont les objectifs de l’Institut du Virtuel ?

Dr Patrice Huerre : La révolution que crée l’omniprésence du virtuel dans nos vies nécessite d’ajuster notre appré cia tion des avantages autant que des risques que cela comporte.
Il faut pour ce faire conjuguer les recherches, former les professionnels qui sont confrontés à de nouveaux enjeux pédagogiques, éducatifs, cliniques… et informer les parents, afin que tous tirent le meilleur des applications nouvelles que les outils numériques proposent.
Et ce d’autant plus qu’ils se sentent souvent encore débordés par la façon dont les enfants s’en saisissent. C’est pourquoi ce mois-ci, un espace de rencontre et de discussion autour du numérique ouvre le jeudi à l’Espace Andrée Chedid où il sera pos sible pour toute personne d’échan ger directement avec nous.

 

Quels sont les grands enjeux du numérique à destination des enfants ?
Dr P. H.
: L’attirance de l’enfant pour la nouveauté et son besoin d’explorations trouvent dans les univers virtuels de nouveaux territoires attractifs. 

 

Parents et éducateurs s’interrogent - et parfois s’inquiètent - sur les mésusages qu’ils constatent au-delà des avantages qu’ils recèlent : trop de temps passé devant les écrans, accès précoces à des contenus problématiques voire traumatiques, détournement des autres investissements…

À la recherche de réponses adaptées à une situation inédite pour eux, la voie leur semble étroite entre interdiction et laisser faire. Les conflits générés par ces usages sont nombreux en famille : la demande précoce en âge d’un smart phone, des jeux inadaptés à la maturité de l’enfant, l’exposition de soi irréfléchie sur les réseaux sociaux… mobilisent à juste titre les parents.
Et le « mode d’emploi » n’est pas vraiment disponible, pour guider les conditions de l’usage selon les âges et selon chaque enfant ! »

 

Comment aider les parents rencontrant des difficultés avec l’usage des écrans de leurs adolescents ?
Xanthie Vlachopoulou :
 L’utilisation des écrans est fréquemment un sujet polémique entre les adolescents et leurs parents. Les jeunes vont avoir tendance à investir les mondes virtuels dans l’excès, sans pour autant que la quantité seule présage d’un usage pathologique.

 

Dans les jeux vidéo et les réseaux sociaux, les jeunes trouvent à la fois un espace de socialisation où la distance est régulée à souhait, de nombreuses occasions de rencontres, des récom penses et valorisations narcis siques diverses et variées mais aussi un espace où le temps semble suspendu et les pressions scolaires, les préoccu pa tions autour de l’avenir et les transfor mations corporelles peuvent être oubliées. De l’autre côté, face à cela, les parents vont immédiatement produire un « feu d’artifice » d’a priori qui traduiront la plupart du temps une incompréhension d’usages qui leur sont étrangers et favorisent un sentiment d’incompé tence, de vieillissement, voire d’exclusion.

 

Il est important de pouvoir faire la part des choses entre ce qui relève d’un malen - tendu générationnel, ce qui renvoie à des difficultés « ordinaires » de l’adolescent et sa famille et ce qui serait un véritable usage pathologique. En parler à un professionnel permet d’y voir plus clair et de prendre les mesures nécessaires si cet usage s’avère pathologique et vient masquer un mal-être plus profond. »

 

Institut du Virtuel Seine Ouest
Au sein de l’Espace Andrée Chedid
60, rue du général Leclerc
Tél. : 01 41 23 82 82

  |     |   HAUT DE PAGE

Haut de page