Informations

Fermer

Mon Issy

Accédez à votre espace personnalisé

S'inscrire - Se Connecter
To prevent automated spam submissions leave this field empty.

Votre parcours : Issy.comLes Grands projetsBassin de stockage des eaux pluvialesBassin de stockage des eaux de pluie: le point sur les travaux

Bassin de stockage des eaux de pluie: le point sur les travaux

Date de publication : 26-11-2015   |   Dernière mise à jour : 28-10-2016   |     |  

Un bassin de stockage des eaux d’une capacité de 23 400 m3 et deux déversoirs d’orage sont en cours de construction par le département des Hauts-de-Seine.

 

 

 

 

Débutés en janvier 2016, les travaux du bassin de stockage devraient se poursuivre jusqu’en décembre 2017. À terme, le bassin contribuera à la prévention des inondations par débordement des réseaux, et à la réduction des volumes d’eaux déversés dans la Seine afin d’en préserver la qualité. La réouverture du stade Gabriel Voisin est prévue en septembre 2017 - les travaux se poursuivront seulement en intérieur.

 

Concrètement, le bassin situé sous le stade Gabriel Voisin le long de la rue Charlot assure le stockage des eaux pendant la durée d'un épisode pluvieux intense puis restitue les eaux à deux collecteurs lorsque ceux-ci ont retrouvé un régime normal.

 

Une visite du chantier a été organisée le 30 septembre 2016 en présence d'André Santini et de Patrick Devedjian, président du Conseil Départemental des Hauts de Seine

 

D’une capacité de 23 400m3, d’un diamètre intérieur de 40 m et d’une profondeur de 25 m, le bassin sera, à la fin des travaux, entièrement enterré sous le Stade Gabriel Voisin qui pourra être utilisé normalement dès septembre 2017.

 

Le calendrier du chantier

La construction du bassin de stockage se déroule jusqu’en décembre 2017. Une première phase a permis la réalisation des parois moulées jusqu’à la profondeur requise de 38 m. Le terrassement, qui doit se terminer en novembre a vu la création du bassin. Le déblaiement de 45 000 m² de terre a été nécessaire.

 

- De décembre à février 2017 débutera le génie civil à proprement parler : les fondations du bassin seront conçues avec la réalisation de micropieux et le coulage des 11 000 m² béton.

- De mars à décembre 2017 seront installés les équipements à l’intérieur du bassin (pompes…).

 

 

Un fonctionnement totalement automatisé

Le bassin fonctionnera de façon entièrement autonome : les pompes qui récolteront les trop-pleins d’eaux pluviales se déclencheront et s’arrêteront automatiquement grâce à des capteurs.

 

Le bassin se nettoiera tout seul. L’activité du bassin sera mesurée et transmise au centre de pilotage technique à Suresnes qui gère l’ensemble du réseau d’assainissement départemental. Ces données, une fois traitées, permettent d’améliorer continuellement le réseau.

 

 

Des perturbations limitées

Durant les travaux, une personne est chargée de la régulation de la circulation durant les horaires de chantiers, de 7h30 à 19h.

 

La rue reste accessible aux piétons : des barrières de chantier ont été installées pour sécuriser leurs déplacements. Cette délimitation claire des espaces permet à chacun, et notamment aux enfants d’y circuler en toute sécurité.

 

Toutes les réponses à vos questions sur ce chantier

 

  |     |   HAUT DE PAGE

Haut de page