Informations

Fermer

Mon Issy

Accédez à votre espace personnalisé

S'inscrire - Se Connecter
To prevent automated spam submissions leave this field empty.

Votre parcours : Issy.comLa villeLa culture à IssyRodin & son mouleur Paul Cruet : exposition prolongée jusqu'au 12 août !

Rodin & son mouleur Paul Cruet : exposition prolongée jusqu'au 12 août !

Date de publication : 22-01-2018   |   Dernière mise à jour : 13-06-2018   |     |  

Le Musée Français de la Carte à Jouer vous propose une exposition exceptionnelle consacrée à l’oeuvre du Maître et à son dernier mouleur, l'Isséen Paul Cruet.

La mort de Rodin, survenue le 17 novembre 1917 pendant la Grande Guerre, ne donna pas lieu à d'importantes cérémonies, et ses obsèques se déroulèrent dans l'intimité de sa propriété des Brillants à Meudon. Cent ans plus tard, plus de 30 lieux dans le monde entier célébraient ce géant, par maints aspects précurseur de la sculpture moderne.

 

L’exposition du Musée Français de la Carte à Jouer vous dévoile sa collection, héritée de la donation du dernier mouleur du sculpteur, Paul Cruet. Employé par le Maître, puis par le Musée Rodin jusqu’en 1940, ce collaborateur précieux dont l’atelier était installé à Issy-les-Moulineaux a été sollicité dans différents domaines, notamment dans l’achèvement de la mythique Porte de l’Enfer en 1917. L'exposition a reçu un très bon accueil avec plus de 12 000 visiteurs. Pour la plus grande satisfaction de tous, elle sera donc prolongée jusqu’au dimanche 12 août prochain.

 

 

 

 

Jusqu’à sa fermeture en 1937, son atelier compte parmi l’un des principaux lieux d’activité du Musée Rodin. Sa donation, faite de photographies anciennes, d’une aquarelle et de sept sculptures en plâtre, sera présentée dans l’exposition, aux côtés de quarante oeuvres prêtées par le Musée Rodin qui a ouvert largement l’accès à ses archives et à ses réserves.

 

Elle permettra aussi de s’arrêter sur les processus créatifs en sculpture, plus particulièrement le procédé du moulage et le rôle important du mouleur sur le plan technique et esthétique.

 

 

 

 

L'exposition est jalonnée par une succession de manifestations en liaison avec la programmation mise en place par le Musée Rodin à Meudon qui célèbre en 2018 le 70e anniversaire de son ouverture au public. L’occasion de mettre à l’honneur l’un des plus grands créateurs du XIXe siècle, dont le nom prestigieux demeure lié au passé d’Issy.

 

 

Deux femmes enlacées, Auguste Rodin, plâtre 

© Musée Français de la Carte à Jouer - Issy-les-Moulineaux / F. Doury

 

Parallèlement, la programmation viendra s’enrichir de nouvelles animations. Le cycle de conférences initié en janvier se poursuivra avec l’organisation d’une conférence inédite : « Rodin et la danse » par Élisabeth Schwartz, danseuse et historienne en danse, le jeudi 28 juin à 18h30.

 

Un spectacle théâtral a également été mis en place le dimanche 17 juin à 16h30 : « Charles Gonzales devient Camille Claudel ». Ce spectacle retrace l’itinéraire de Camille Claudel depuis sa rencontre avec Rodin jusqu’à la fin de sa vie, enfermée dans une maison d’aliénés pendant plus de trente ans. Ses combats pour s’affirmer en tant qu’artiste, ses rapports avec son frère Paul Claudel et sa mère font de cette artiste une femme d’exception et créent la matière de ce théâtre de l’émotion.

 

Au tout début du mois suivant, le jeudi 5 juillet, de 19h à 21h, une séance de dessin très originale sera proposée par le Dr. Sketchy's Anti Art School sous la forme d’un atelier de dessin de modèles vivants. Intitulée « Dans l'atelier de Rodin / Le corps et la sculpture », elle vous fera pénétrer dans le monde du sculpteur, en compagnie des illustres artistes et danseurs qui ont été ses modèles : NIJINSKI, HANAKO, ISADORA DUNCAN...

 

Et, pendant tout l’été à partir du début du mois de juillet, des animations seront proposées aux enfants et plus généralement aux familles : des ateliers de dessin, modelage et moulage à partir de l’observation des sculptures de Rodin ainsi que des escape game avec une enquête pleine d’énigmes à résoudre dans l’enceinte de l’exposition.

  |     |   HAUT DE PAGE

Haut de page