Informations

Fermer

Mon Issy

Accédez à votre espace personnalisé

S'inscrire - Se Connecter
To prevent automated spam submissions leave this field empty.

Votre parcours : Issy.comLa villeLes rues d'IssyLes rues d'Issy de C à DDiderot (rue)

Diderot (rue)

Date de publication : 19-04-2006   |   Dernière mise à jour : 02-07-2015   |     |  

La rue commence rue du Gouverneur Général Félix Éboué et se termine rue du Maréchal de Lattre de Tassigny.Elle est située dans le quartier : Centre Ville / Corentin Celton - Les Varennes.

Elle a été percée en 1740, sous la forme d’une allée plantée d’arbres conduisant au château des Princes de Conti. Elle avait été conçue par le Prince Louis-François pour rejoindre en ligne droite les berges de la Seine où il avait coutume d’aller chasser. Mais, suite aux réticences de l’abbaye de Saint-Germain des Prés, soucieuse de préserver ses droits seigneuriaux sur ses terres, il n’avait pu réaliser son projet que partiellement et elle a conservée sa longueur jusqu’à aujourd’hui. Un projet de prolongement jusqu’à l’actuel boulevard des Frères Voisin (objet d’une délibération du Conseil municipal du 9 février 1912) n’aboutit pas. En revanche la largeur de la voie était passée de 9 mètres à 10 mètres suite à une délibération du Conseil municipal du 6 novembre 1835.

 

 

 

Carte postale, début 20ème siècle

coll. Musée Français de la Carte à Jouer
L'angle de la rue est matérialisé par un immeuble construit en 1899 par l'architecte Emile Delaire

 

 

Elle prend initialement le nom de rue du château (lors de sa création, dans le prolongement de la rue desservant l’ancien château des Conti - actuelle rue Auguste Gervais), puis dans le 1er quart du 19ème siècle, celui de rue des Prés.

 

 

 

 

Carte postale, coll. Musée Français de la Carte à Jouer
La crue de la Seine en 1910 fut assez importante pour atteindre le bas de la rue Diderot

 

 

Le nom actuel lui a été donné par délibération du Conseil municipal du 21 avril 1894.

 

 

Le nom a été choisi en hommage à Denis Diderot (1713 - 1784), philosophe et écrivain français, le maître d'œuvre de l'Encyclopédie et l'un des principaux représentants de l'esprit des Lumières.

 

 

 

 

Carte postale, coll. Musée Français de la Carte à Jouer
vers 1930

 

 

Denis Diderot naît à Langres en 1713. Après des études chez les jésuites, Diderot renonce - en 1732 - à la carrière ecclésiastique et commence des études de mathématiques, de langues anciennes et d'anglais. Il donne des cours, vit d'expédients, et rencontre en 1742 Jean-Jacques Rousseau. En 1746, il publie ses Pensées Philosophiques ce qui lui vaut d'être taxé d'athéisme. C'est la même année que débute la rédaction par Diderot et d'Alembert de l'Encyclopédie qui absorbera Diderot pendant près de 15 ans. Diderot publie parallèlement divers ouvrages personnels, dont en juin 1749 un livre destiné à détruire les arguments qui prouvent l'existence de Dieu (Lettre sur les aveugles à l'usage de ceux qui voient). Cette publication lui vaudra un séjour de plusieurs mois, en prison, à Vincennes. Diderot rédige ensuite quelques pièces de théâtre, des comptes rendus sur les salons de peinture de Paris et surtout, les romans les plus connus de son œuvre. Connu dans toute l'Europe, Diderot répond à l'invitation de Catherine II de Russie qui le convie à Saint-Pétersbourg en 1773 où il restera quelques mois. A partir de 1775, Diderot connaît des années difficiles : il se brouille avec Jean-Jacques Rousseau, il doit faire face à la maladie et à des deuils. Il meurt le 31 juillet 1784.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photographie ; 1981 ; cl. Musée Français de la Carte à Jouer

 

  |     |   HAUT DE PAGE

Haut de page