Informations

Fermer

Mon Issy

Accédez à votre espace personnalisé

S'inscrire - Se Connecter
To prevent automated spam submissions leave this field empty.

Votre parcours : Issy.comLa Vie citoyenneLes Conseils de Quartier à votre écouteRencontre avec deux Conseillers de Quartier Val de Seine / Les Arches

Rencontre avec deux Conseillers de Quartier Val de Seine / Les Arches

Date de publication : 03-03-2016   |   Dernière mise à jour : 03-03-2016   |     |  

Elus depuis plus d’un an, vos conseillers de quartier servent au quotidien la démocratie locale : ils sont au cœur du dispositif de la concertation et du dialogue sur la ville.

Point d’Appui : Quelles ont été vos motivations pour devenir Conseiller de quartier ?

 

Damien Darfeuille : Arrivé en 2005 à Issy, j'ai été frappé par son dynamisme et j'ai souhaité prendre part à ce perpétuel changement afin d’être un relais entre les habitants, la Municipalité et les services de Grand Paris Seine Ouest.

 

Nazanine Fathi : Comme je travaille dans une pharmacie, un établissement de santé accessible immédiatement sans rendez-vous avec de larges plages horaires d'ouvertures, j'ai le privilège de côtoyer un grand nombre d'Isséens. Cette proximité immédiate développe un lien particulier avec les habitants.

 

Pd’A : Quels sont les projets actuellement en cours qui vous tiennent à cœur ?

 

D.D. : Actuellement, le conseil de quartier étudie une proposition de rénovation du mail Nieuport, un espace proche du square Louis Blériot entre deux immeubles de bureaux. Ce projet permettra de créer un espace ludique, de rénover et déplacer les jeux existants et de changer les lampadaires afin de faire de ce mail un endroit de convivialité entre midi et deux pour les salariés des entreprises voisines, et une zone de détente pour les adolescents et parents le soir ou le week-end. Ce projet sera financé pour moitié par le conseil de quartier.

 

N. F. : J'aimerais beaucoup intégrer ce nouveau quartier de manière plus significative à la ville d'Issy-les-Moulineaux par le biais d'animations et événements.

 

Pd’A : Quels sont ceux que vous aime riez voir mis en avant dans les prochains mois?

 

D.D. : Pour ne pas oublier et faire vivre l’histoire de la Ville, l’association Historim nous a fait part d’un projet de plaques d’information installées au niveau de 4 lieux emblématiques de l’aviation à Issy-les-Moulineaux. Ces plaques seraient composées d’un texte, d’une photo et surtout d’un QR code qui permettra, grâce à un smartphone, d’être redirigé vers un lien Internet avec accès à différentes vidéos d’époque.

 

Pd’A : Quelles sont vos relations, en tant que Conseiller, avec les habitants de votre quartier ?

 

D.D. : Les relations avec les habitants du quartier sont multiples cela va de la rencontre dans la rue ou lors de courses chez les commerçants du quartier, à la sortie des écoles, mais ces rencontres sont également plus privilégiées lors des permanences de marché ou à la sortie de supermarché ainsi que lors des différentes manifestations organisées par les conseils de quartier comme le cinéma en plein air, la fête de la rue Charlot ou les lotos intergénérationnels.

 

N. F. : J'ai fait part de mon rôle de conseiller de quartier aux habitants et commerçants du quartier. Ils peuvent ainsi m'interpeller sur la vie du quartier afin de la rendre la plus agréable possible. Encore une fois mon rôle de pharmacien du quartier m'apporte une relation privilégiée avec les Isséens qui m'offrent leur confiance.

 

Pd’A : Comment entendez-vous vos relations avec les services de la Ville ?

 

D.D. : En ma qualité de Président, je suis l’interlocuteur privilégié des élus et des services de la ville. Les relations avec la mairie sont l’occasion de relayer les attentes des habitants et permettent de répondre et de renseigner les habitants sur la vie du quartier.

 

Pd’A : En tant que Président, quel est votre rôle au sein du Conseil de quartier?

 

D.D. : Mon rôle de président est surtout un rôle de partage d’information entre les membres du conseil de quartier, le Maire-Adjoint à la démocratie locale, et les habitants. Je me dois d’être présent et de me rendre disponible lorsque cela est nécessaire même si mon emploi du temps ne me le permet pas tout le temps. Heureusement nous sommes une équipe soudée et il est donc plus facile de partager les différentes tâches notamment lors de visites sur le terrain.

 

Pd’A : Quel bilan tirez-vous de votre expérience ?

 

D.D. : Être président de quartier c’est une charge dans le sens positif puisqu’elle permet d’être un relais essentiel dans la vie du quartier et qui est au final compatible avec l’exercice d’une profession. Être conseiller ou président d’un conseil de quartier n’est donc pas seulement réservé aux personnes jeunes retraitées.

  |     |   HAUT DE PAGE

Haut de page