Informations

Fermer

Mon Issy

Accédez à votre espace personnalisé

S'inscrire - Se Connecter
To prevent automated spam submissions leave this field empty.

Votre parcours : Issy.comLes grands rendez-vousLes Entretiens d'Issy et les conférences-débatsEntretien d'Issy : "Simone Veil, une éternelle rebelle" avec Sarah Briand

Entretien d'Issy : "Simone Veil, une éternelle rebelle" avec Sarah Briand

Date de publication : 25-09-2018   |   Dernière mise à jour : 25-09-2018   |     |  

Découvez des facettes de Simone Veil entrée au Panthéon des grandes personnalités françaises en juillet dernier.

Dans son ouvrage, Sarah Briand revient sur l'histoire hors du commun de Simone Veil, devenue une véritable icône pour des générations de femmes. « Je souhaitais rencontrer tous ceux qui avaient vécu un moment de sa vie personnelle et professionnelle, a expliqué l’auteure. J’ai donc mené une vraie enquête de plusieurs mois pour retrouver des amis d'enfance, son assistant parlementaire, par exemple, qui était assis juste derrière elle au moment des débats de la loi à l'Assemblée, j'ai interrogé ceux qui avaient traversé l'enfer d'Auschwitz avec elle, mais aussi ses enfants et plusieurs de ses petits-enfants qui se sont confiés alors qu'ils ne s'étaient jamais exprimés avant. Je souhaitais raconter non seulement la femme publique que l'on connaissait tous plus ou moins - car plusieurs de ses combats comme celui des prisons étaient assez méconnus du grand public - mais aussi et surtout la femme, l'épouse, la mère et grand-mère ».

 

De retour des camps de la mort où elle a perdu sa mère, son modèle, elle se marie avec Antoine et construit un cocon familial. C’est en se nourrissant des témoignages de ses collaborateurs et de ses proches que Sarah Briand revient sur les coulisses de ses combats politiques : la loi sur la légalisation de l’avortement en 1974, son élection à la tête du Parlement européen première femme élue au suffrage universel. Comme le dit Sarah Briand, « elle a dû affronter de nombreuses épreuves professionnelles, notamment face à des hommes politiques très durs envers elle, mais aussi des épreuves personnelles très difficiles. Peu de personnes se seraient relevées d'autant d'épreuves et en auraient fait une force de vie. C'est un modèle de résilience. » Une force de caractère qui fait écho au titre du livre Eternelle rebelle, une expression empruntée à Jean d’Ormesson. « Depuis toute petite, elle était une éternelle rebelle, contestant des décisions de son père, ne souhaitant pas qu'il aille se déclarer juif dans les années 40 à la Préfecture de Nice, s'opposant ensuite à une gardienne du camp d'Auschwitz.. Ce caractère rebelle lui a permis d'affronter le reste de sa vie avec une force incroyable qui l'a aussi peut-être sauvée. »

 

 

Retrouver l'Entretien en version audio : 

 

  |     |   HAUT DE PAGE

Haut de page