Informations

Fermer

Mon Issy

Accédez à votre espace personnalisé

S'inscrire - Se Connecter
To prevent automated spam submissions leave this field empty.

Votre parcours : Issy.comLa Vie citoyenneLes Conseils de Quartier à votre écoute« Rétrographie » : regards des jeunes sur les transformations urbaines à Issy

« Rétrographie » : regards des jeunes sur les transformations urbaines à Issy

Date de publication : 04-11-2016   |   Dernière mise à jour : 20-02-2017   |     |  

Le Conseil Local de la Jeunesse a inauguré en septembre dernier, à l’occasion des Journées du Patrimoine, une exposition urbaine Rétrographie.

Ce projet, qui met en lumière une série de photographies anciennes, est venu d'une idée originale visant à prendre en compte l'intérêt des Isséens, de toutes générations, pour leur ville et son histoire dans une démarche accessible à tous.

 

Installée dans un premier temps sur les grilles du Séminaire Saint-Sulpice puis au Centre Commercial des Trois Moulins, cette exposition voyagera durant les prochains mois dans différents quartiers de la Ville. Ce projet participatif a été réalisé avec l'aide du Musée Français de la Carte à Jouer et financé par les quatre Conseils de quartiers.

 

Hugo BACH, Raphaëlle FONTENAILLE, Michel MENA, Charles MIGEON et Jim SCHEERS reviennent sur cette aventure.

 

En tant que jeunes du CLJ, comment vous est venue l’idée de cette exposition ?

Le débat public sur le Grand Paris nous a incités à trouver un moyen de valoriser l’identité d’Issy. Nous avions déjà constaté l’intérêt des habitants pour leur ville, à travers notamment le groupe facebook « Tu sais que tu viens d’Issy quand… ». Il nous semblait donc intéressant de proposer une exposition qui rappelle les importantes évolutions urbaines de notre ville et qui soit accessible au plus grand nombre.

 

Que pensez-vous des transformations qui ont eu lieu ?

Il y a eu une vraie transformation écologique et numérique, avec par exemple la construction du nouveau quartier du Fort ou celui des Bords de Seine. On est passé d’une ville industrielle à une ville axée sur les activités tertiaires et l’habitat. Les images que nous avons choisies sont ainsi très parlantes.

 

Comment voyez-vous les 30 prochaines années ?

Nous voyons un cœur de ville dynamique, une ville encore plus accessible avec l’arrivée des nouvelles stations de métro du Grand Paris, davantage de services en ligne et de voitures électriques, plus d’espaces verts... L’idéal serait aussi une ville de plus en plus en adéquation avec la santé de ses habitants, on commence à voir cette évolution. En 2046, il y aura peut-être une nouvelle exposition « Rétrographie » qui retracera les transformations d’Issy depuis 2016 ! Les changements sont tellement rapides qu’on ne s’en aperçoit pas toujours.

 

Quelles ont été les premières réactions des Isséens ?

Nous avons constaté un grand intérêt de la part des Isséens. Plusieurs personnes sont venues nous voir spontanément pour nous raconter des anecdotes. Cela a créé un vrai échange intergénérationnel. Certains habitants ont aussi été étonnés de ne pas trouver des photos « avant / après » mais nous souhaitions justement que les gens recherchent par eux-mêmes les lieux et qu’ils ne soient pas uniquement spectateurs.

 

Comment allez-vous faire vivre cette exposition sur le territoire ?

Les conseils de quartier ont proposé leur soutien pour l’exposer dans plusieurs lieux de la ville, peut-être sur les grilles de l’école La Fontaine prochainement. Nous souhaitons aussi approcher les établissements scolaires et culturels qui pourraient être intéressés.

  |     |   HAUT DE PAGE

Haut de page