Informations

Fermer

Mon Issy

Accédez à votre espace personnalisé

S'inscrire - Se Connecter
To prevent automated spam submissions leave this field empty.

Votre parcours : Issy.comLa vie citoyenneLe Conseil MunicipalLes tribunes politiquesTribune de la majorité municipale

Tribune de la majorité municipale

Date de publication : 28-02-2013   |   Dernière mise à jour : 30-10-2018   |     |  

Au service de la laïcité et de la fraternité républicaine
Le 16 octobre dernier, notre Municipalité a organisé au sein du lycée Eugène Ionesco une réunion publique de présentation des projets relatifs au Centre Musulman d’Issy (CMI) et au Centre culturel Georges Dumézil.  Malgré la vaine tentative d’agitation d’une poignée d’extrémistes convoqués pour l’occasion des villes et départements voisins, les échanges, avec près de 200 participants, ont été sereins et constructifs, et l’esprit républicain l’a largement emporté.

 

Un projet d’intérêt général
Au cours de cette soirée, l’ensemble des caractéristiques du projet ont été rappelées en toute transparence, comme elles l’avaient déjà été à plusieurs reprises lors des séances publiques du Conseil municipal, dans le journal municipal ou sur le site Internet de la Ville. Dans le cadre de la transformation d’ampleur de la ZAC Léon Blum, le bâtiment qui accueille l’actuelle salle de prière, située au 103 avenue de Verdun, va être démoli. Il faut d’ailleurs souligner que depuis 2012 la présence de ce lieu de culte et d’environ 800 croyants chaque semaine n’a jamais provoqué aucun trouble. Cette situation favorable est le fruit d’un dialogue constant et de la confiance nouée entre notre Municipalité et l’Association Socio-Culturelle des Musulmans d’Issy (ASCMI), permettant d’organiser au mieux la liberté de culte et de prévenir toute dérive idéologique.

 

Forts de ce climat apaisé et de l’excellent vivre-ensemble instauré, la Municipalité a donc souhaité accompagner l’ASCMI dans ses démarches pour trouver un nouveau lieu afin d’accueillir les Isséens de confession musulmane désirant pratiquer leur religion de manière digne. 5 emplacements ont successivement été étudiés avant que le choix ne se porte, dans des conditions juridiques et financières qui garantissent les intérêts de la Ville et des Isséens, sur la réhabilitation de bâtiments techniques sis 135 avenue de Verdun. Ce terrain est mitoyen des serres municipales, qui seront préservées, et est inclus dans le périmètre de la ZAC. Dans ce cadre, l’organisme SPL Seine Ouest Aménagement s’est vu confier la mission de construire le nouveau bâtiment du CMI, pour un montant de 5 M€ hors taxes, et, par la suite, de conclure un bail avec l’ASCMI qui lui versera un loyer. Cette opération est neutre pour le budget municipal et conforme aux principes fondamentaux de la loi de 1905 ; le lieu de culte sera financé grâce à l’économie générale de l’opération d’aménagement de la ZAC et non avec de l’argent public ponctionné sur le budget.

 

Notre Municipalité assume pleinement ce projet et nous ne nous cachons pas derrière une pudeur de tartuffe. L’enjeu est double : d’une part, permettre à nos concitoyens isséens de confession musulmane de pratiquer librement leur religion dans un lieu adapté, comme tous les
autres croyants, plutôt que dans la rue et, d’autre part, empêcher toute mainmise occulte ou étrangère.

 

Une tradition locale humaniste
Au travers de ce projet, notre Municipalité reste fidèle aux principes qui prévalent depuis de nombreuses décennies à Issy. Notre ville et nos concitoyens sont attachés à la tolérance, au respect de la diversité, à la liberté de chacun de croire ou de ne pas croire, à l’éclectisme des cultures et à l’ouverture sur le monde. C’est pour cela que de nombreux lieux de culte existent sur notre territoire (catholique, protestant, israélite, apostolique arménien, évangélique arménien, maronite, musulman), parfaitement intégrés dans la vie de la cité. Rappelons le succès du cycle de conférences sur les religions et la laïcité, organisé en 2013. Notre Municipalité est fière de son rôle de facilitateur du dialogue entre les représentants de ces religions et de garant du vivre-ensemble comme l’illustre, chaque année, notre cérémonie oecuménique du 11 novembre.

 

Preuve de la sérénité qui règne, ni la salle de prière de l’avenue de Verdun ni les célébrations annuelles des fêtes musulmanes au sein du gymnase Jules Guesde mis à disposition temporairement, n’ont jamais généré d’inquiétudes ou de critiques. Notons que l’ASCMI accordera, sur son futur site, une plus grande place aux femmes et au savoir. Autre marqueur important, la création du Centre culturel Georges Dumézil, équipement municipal dédié à l’étude des religions et des mythes, à leurs places dans l’histoire des civilisations, aux échanges et aux découvertes qu’ils ont initiés. Tout un pan de l’Humanité qu’il convient d’analyser sous l’angle de la recherche scientifique. L’engouement pressenti pour cette structure et la qualité des partenariats qui l’animeront, seront le gage de son succès.

 

Finalement, face à la haine ordinaire de quelques obscurantistes politiques ou religieux, les Isséens préfèrent la fraternité républicaine ! La réalisation du CMI offre justement la garantie que les Isséens de confession musulmane puissent pratiquer leur religion.

 

 

 

La Majorité municipale

  |     |   HAUT DE PAGE

Haut de page