Informations

Fermer

Mon Issy

Accédez à votre espace personnalisé

S'inscrire - Se Connecter
To prevent automated spam submissions leave this field empty.

Votre parcours : Issy.comLa vie citoyenneGrand Paris Seine Ouest (GPSO)Grand Paris Seine Ouest expérimente un nouveau dispositif de collecte alimentaire

Grand Paris Seine Ouest expérimente un nouveau dispositif de collecte alimentaire

Date de publication : 28-09-2018   |   Dernière mise à jour : 28-09-2018   |     |  

Cette expérimentation de 2 ans, en association avec le Syctom, a pour objectif le développement d'un nouveau dispositif de tri et de collecte des bio-déchets sur l'ensemble du territoire.

Grand Paris Seine Ouest va expérimenter deux types de collectes. La première, qui concerne Marnes-la-Coquette et Ville-d'Avray, vise les maisons individuelles, les petits et grands immeubles et les commerces. La seconde, plus étendue concernera les « gros producteurs », c’est-à-dire les entités produisant plus de 10 tonnes de déchets alimentaires par an. C’est pourquoi les écoles et les marchés du territoire, et notamment celles d'Issy, représentent des cibles spécifiques pour répondre aux exigences qui s’imposent à eux.

 

La mise en place d’une telle expérimentation se fera en plusieurs phases. En premier lieu, afin de lutter contre le gaspillage alimentaire, la Maison de la Nature et de l’Arbre de Grand Paris Seine Ouest organisera courant octobre des journées pédagogiques pour sensibiliser les habitants aux enjeux du tri des déchets alimentaires. Puis fin novembre, les bacs, bioseaux et sacs transparents seront distribués de sorte que, dans ce même mois, la collecte puisse débuter.

 

Deux marchés, dont Corentin Celton, et 10 écoles, dont 2 isséennes sur dix parmi celles dont la production de déchets alimentaires est supérieure à 10 tonnes par an : le Groupe scolaire Anatole France et l'élémentaire Voltaire.

 

Quels objectifs ?

 

La mise en place d'un tel dispositif permettra d’anticiper les échéances réglementaires à l’horizon 2025 et de préparer au mieux la mise en oeuvre d’un dispositif pertinent de tri à la source des déchets alimentaires. À travers cette opération, qui s’inscrit dans les objectifs de la loi sur la Transition Energétique pour la croissance verte du 17 août 2015, Grand Paris Seine Ouest poursuit sa politique en faveur de l’environnement, dont la gestion des déchets est une composante essentielle, et souhaite permettre la mise en oeuvre d’un dispositif pertinent pour la valorisation des déchets alimentaires à l’horizon 2025.

 

En effet, d’après l'ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l'Energie), les déchets alimentaires représentent plus de 30 % du volume de la poubelle moyenne d’un ménage. Aujourd’hui, ils sont le plus souvent mélangés aux ordures ménagères. Le geste de tri des déchets alimentaires doit être pensé comme une collecte à part entière, à l’instar du tri du verre, du papier et des emballages.

 

Cette expérimentation constitue le préalable à la généralisation de cette collecte sur l'ensemble du territoire. Faire évoluer les comportements de chacun sur ce nouveau type de collecte, tel est l’objectif de cette expérimentation. Le geste de tri des déchets alimentaires doit être pensé comme une collecte à part entière, à l’instar du tri du verre, du papier et des emballages. À terme, cette phase de test pourra être généralisée sur l’ensemble du territoire de Grand Paris Seine Ouest.

  |     |   HAUT DE PAGE

Haut de page