Informations

Fermer

Mon Issy

Accédez à votre espace personnalisé

S'inscrire - Se Connecter
To prevent automated spam submissions leave this field empty.

Votre parcours : Issy.comLa villeL'environnementPourquoi les alertes pollution sont-elles fréquentes ?

Pourquoi les alertes pollution sont-elles fréquentes ?

Date de publication : 12-03-2014   |   Dernière mise à jour : 15-11-2017   |     |  

Des conditions météorologiques anticycloniques, des normes d'alertes très strictes : voilà pourquoi le seuil de pollution atmosphérique est si souvent atteint.

Des normes très strictes
Les capteurs d’Airparif (organisme régional chargé du contrôle de la qualité de l’air), installés le long des grands axes mais aussi en zone périurbaine, mesurent en permanence une soixantaine de polluants. Jusqu’à fin 2011, la procédure d’information en cas de pollution aux particules fines était déclenchée quand le seuil de 80 microgrammes par mètre cube était dépassé et la procédure d’alerte lancée à partir de 125 microgrammes par mètre cube. Ces seuils ont été abaissés respectivement à 50 et 80 microgrammes par mètre cube. C’est ce qui explique qu’Airparif enregistre de plus en plus de déclenchements de la procédure d’information ou d’alerte pour des particules rejetées dans l’atmosphère par les véhicules, l’industrie, l’agriculture et le chauffage, notamment au bois.

 

Une météo favorable à la pollution
En situation normale, la température se rafraîchit avec l'altitude. Mais actuellement, le sol refroidit fortement pendant la nuit tandis que l'atmosphère se réchauffe avec le soleil. Les polluants, notamment émis le matin par le trafic routier, se trouvent piégés sous un effet de couvercle d'air chaud. A ce phénomène s'ajoute une quasi-absence de vents qui ne permet pas la dispersion des particules fines.

 

Les recommandations et les restrictions en cas de pollution
Le dépassement du seuil d’information n’entraîne que des recommandations pour limiter les émissions de polluants : réduire sa vitesse, privilégier les transports en commun, pratiquer le covoiturage ou encore limiter le chauffage d’appoint au bois. Lors de certains dispositifs anti-pollution, Vélib' et Autolib' peuvent être gratuits et la circulation alternée peut aussi être mise en place.

Lorsque le seuil d’alerte est dépassé, comme c'est le cas actuellement, des mesures restrictives sont en revanche mises en oeuvre : il est alors obligatoire de réduire sa vitesse de 20km/h, tandis que dans certains cas s’instaure une circulation alternée, accompagnée de la gratuité des transports en commun. Par ailleurs, le brûlage des déchets verts est alors interdit.

 

Inscrivez-vous aux alertes SMS!
En cas de risque de dépassement du seuil d’information, recevez gratuitement un SMS. Pour bénéficier de ce service, inscrivez-vous en ligne. N’oubliez pas de cocher les centres d’intérêts pour lesquels vous souhaitez être informés par SMS.
Bien sûr, vous pouvez modifier ou supprimer votre inscription à tout moment.

 

  |     |   HAUT DE PAGE

Haut de page